Comprendre le nouveau tableau des revenus chez Shutterstock

Introduction

Comprendre le nouveau tableau de rémunération des contributeurs Shutterstock

Vous n'êtes pas sans savoir que Shutterstock est LE microstock incontournable pour tout photographe qui souhaite véritablement tirer profit de la vente de ses photos en ligne. Pour cette raison, je vous encourage vivement, si ce n'est pas déjà fait, à devenir contributeur sur Shutterstock.

Depuis le 1er juin 2020, le tableau des revenus chez Shutterstock a été totalement modifié. Ce changement n'a pas été reçu positivement de façon unanime, voyons ce qu'il en est véritablement.

Nouveau tableau des rémunérations sur Shutterstock  | Vendre ses photos en ligne

Nouveau tableau des rémunérations sur Shutterstock | Vendre ses photos en ligne


Ancien tableau des revenus sur Shutterstock

Comme vous pouvez le voir sur ce tableau, plus un contributeurs avait accumulé de gains, plus il était rémunéré à chaque vente, que ce soit sur abonnement ou pour les ventes à l'unité. Ainsi, un débutant ayant déjà été rémunéré entre 0 et 500 $US gagnait 0,25 $US pour chacune de ses images vendues par abonnement, 1,88 $US pour chaque vente d'image à la demande.

Ensuite, il franchissait plusieurs paliers en accumulant le total de ses gains et était rémunéré à un meilleurs taux à chaque palier. Le dernier palier étant atteint lorsqu'un total de 10 000 $US était atteint.

À ce stade, le contributeur gagnait 0,38 $US pour chaque image vendue par abonnement et 2,85 pour les images vendues à la demande, hors abonnement.

Ancien tableau des rémunérations sur Shutterstock | Vendre ses photos en ligne

Ancien tableau des rémunérations sur Shutterstock | Vendre ses photos en ligne

On constate qu'avec cette grille de rémunération, les contributeurs gagnaient toujours un montant minimum assuré pour chaque vente et que leurs revenus augmentaient sans cesse.

Pour ma part, j'avais atteint ce dernier palier il y a déjà plusieurs années.

Hors, Shutterstock a décidé de modifier radicalement son système de rémunération le 1er juin 2020.

Nouveau tableau des revenus sur Shutterstock

Nouveau tableau de revenus sur Shutterstock | Vendre ses photos en ligne

Nouveau tableau de revenus sur Shutterstock | Vendre ses photos en ligne

Ce nouveau tableau semble très simple à appréhender. Eneffet, il comporte 6 niveaux et son nouveau principe de rémunération dépend du nombre de licences associées à vos images pour une année donnée. Ainsi, si 0 à 100 licences à vos images sont associées à des licences d'achat,  vous touchez 15% du montant de la vente et vous êtes donc rémunéré au niveau 1.

Par ailleurs, il n'y a plus de montant minimum de gain assuré puisque tout est calculé en pourcentage du montant de la vente. Sauf en ce qui concerne la rémunération pour tout achat d'image par abonnement, celle-ci ne sera pas inférieure à 0,10 $US.

Et enfin, chaque début d'année, les compteurs seront remis à zéro. Cela signifie que tous les contributeurs redémarrent au niveau 1 au 1er janvier de chaque année.

Que penser de ce nouveau tableau des revenus sur Shutterstock

Le moins que l'on puisse dire est qu'il n'a pas fait l'unanimité. Beaucoup de contributeurs y ont vu le risque d'une baisse significative de leurs revenus.

 La position de Shutterstock

Shutterstock met en avant son désir de valoriser le nouveau contenu et formule les choses ainsi (traduit de l'anglais) :

"Notre nouveau modèle de rémunération est conçu pour récompenser les créateurs de contenu pour la production d'un travail de qualité, frais, pertinent et demandé par nos clients. En réinitialisant les niveaux de redevances chaque année, nous visons à offrir aux contributeurs un moyen d'être récompensé de manière équitable pour un contenu qui fonctionne bien à l'heure actuelle.

Les ajustements sont apportés pour s'aligner sur les changements que nous avons constatés sur le marché mondial du contenu créatif. Ils contribuent également à créer des opportunités équitables pour tous nos contributeurs et à récompenser les performances avec un potentiel de revenus plus élevé."

 L'avis des contributeurs de Shutterstock

Les contributeurs insatisfaits

Certains contributeurs se sentent lésés par cette nouvelle grille de rémunération. En conséquence, ils ont choisis de retirer leur portfolio de Shutterstock et de ne plus vendre les images. On peut les comprendre. Ils n'acceptent pas, après tout le travail qu'ils ont fourni pendant de nombreuses années, de voir leur revenu diminuer de façon générale mais aussi chaque début d'année. Contribuer sur les microstocks et surtout devenir rentable est un travail de longue haleine. Il nécessite persévérance et régularité afin d'obtenir un portfolio en ligne conséquent et de valeur. Hors, avec cette nouvelle formule de rémunération, tout le travail engendré pendant des années de paie plus.

De plus, ces contributeurs dénoncent l'augmentation des gains de Shutterstock en début d'année sur le dos des contributeurs. Ils trouvent cela injuste et se sentent volés.

Pour s'opposer à ces nouveau tarifs de rémunération, un mouvement de contributeurs mécontents s'est formé. Ils ont lancé :

Les contributeurs qui s'adaptent

D'autres contributeurs ont choisi de s'adapter à la situation. Ils ne sont pas forcément content mais préfèrent positiver et continuer de travailler sur leurs images et leur stratégie.

 Mon humble avis et mon choix

Pour ma part, j'ai choisi de positiver et de voir le verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide. Malgré tout, j'ai vu mes gains diminuer. Mais être contributeur sur les microstocks oblige à accepter les conditions imposées par les banques d'images. Les contributeurs n'ont pas vraiment le choix, c'est à prendre ou à laisser.

Par ailleurs, Shutterstock justifie la baisse des commissions en raison des conséquence du coronavirus... facile. Reste à savoir si la rémunération des contributeurs augmentera à nouveau à l'avenir.

Et d'autres d'émettre l'hypothèse que Shutterstock souhaite que les petits contributeurs qui rapportent peu quittent leur plateforme. En effet, ils leur couteraient cher en validation mais ne leur rapporteraient pas assez. Et puis, d'autres bruits courts que Shutterstock va délocaliser son service de validation et faire appel à des validateurs indiens.

De mon côté, j'ai reçu il y a quelques jours un message d'encouragement de Shutterstock m'informant que j'ai atteint le niveau 5 ! Je suis ravie et continue mon bonhomme de chemin sur cet incontournable microstock. En plus, j'ai réalisé quelques jolies ventes ce mois-ci de plus de 20 $US chacune, de quoi rééquilibrer mes gains, à l'image de plusieurs autres contributeurs qui ont réalisés de jolies ventes également.

Niveau 5 atteint chez Shutterstock | Vendre ses photos en ligne

Niveau 5 atteint chez Shutterstock | Vendre ses photos en ligne


Conclusion

Et vous, quel est votre avis et votre expérience concernant ce changement de rémunération pour les contributeurs ? Le trouvez-vous scandaleux ou le justifiez-vous ? Avez-vous choisi de continuer à soumettre vos photos sur cette banque d'image, ou de postuler pour devenir contributeur ou au contraire, votre décision a-telle été de vous retirer ? Avez-vous vu vos gains diminuer ou augmenter après le changement de rémunération ?

N'hésitez pas à partager et surtout à expliquer votre décision.

Votez pour cet article :
[Total: 1 Moyenne: 5]

2 réflexions sur “Comprendre le nouveau tableau des revenus chez Shutterstock”

  1. Bonjour,
    Article très intéressant !!
    Pour ma part, j’utilise le site galeries-photos.fr qui propose 90% de revenus pour l’auteur et peu importe la quantité de photos vendues.
    C’est l’auteur qui détermine le prix de vente suivant plusieurs critères de taille et de qualité !
    Si ça vous intéresse, voici le lien : https://www.galeries-photos.fr/

    En tout cas, merci pour vos articles.

    1. Bonjour Bruno,
      Merci pour votre commentaire et heureuse que vous ayez apprécié mon article.
      Je ne connais pas le site dont vous parlez mais je vais aller y jeter un œil, toute découverte m’intéresse et peut intéressé les lecteurs, donc merci pour le partage 😉
      Elena

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :