Microstocks : les 5 erreurs du débutant à éviter

Elena Duvernay | Vendre ses photos en ligne

Par Elena Duvernay

Débutant, nous l'avons tous été un jour !

Et oui, je l'ai aussi été et j'ai aussi fait toutes les erreurs dont je vais vous parler dans cet article. Mais il n'est jamais trop tard pour s'améliorer, et être contributeur sur les microstocks est une façon fantastique de progresser.

Pour commencer, je vais vous montrer la première photo que Fotolia (maintenant Adobe Stock) m'a accepté en 2009 : une mouette sur un muret. Et j'en ai été très très fière, je vous assure. Mais comme cette photo n'a vraiment rien de particulier ni d'extraordinaire, reconnaissons-le, il me semble que je ne l'ai presque jamais vendue.

Mouette sur un muret

Les microstocks sont un monde en soi qu'il faut apprendre à connaitre et dont il est nécessaire de respecter les impératifs pour espérer en tirer profit.

Je vais donc ici vous parler des 5 erreurs les plus courantes parmi les débutants sur les microstocks, mais je vais aussi vous donner des pistes à suivre et des astuces pour les contourner et les éviter.

couverture article5 erreurs du débutant à éviter

VOUS PENSEZ QUE CET ARTICLE POURRAIT INTÉRESSER UN AMI ?

PARTAGEZ-LE SANS HÉSITER !

Erreur n°1 : proposer des photos nature basiques

Proposer des photos basiques de fleurs, de canard, de gazon, de plage ou encore de nuages n'est pas une bonne idée. En effet, ces thèmes faciles à capturer pour tout photographe débutant ne vous rapporteront presque rien, ceci pour deux raisons principales :

  • les microstocks sont saturés de ce type de photos
  • la demande des clients pour ces photos est très faible

Par contre, il vous faut savoir que les sujets nature et animaux peuvent tout de même être vendeurs si utilisés et exploités de la bonne façon. Découvrez comment produire des photos nature qui se vendent.

Quelles photos nature proposer pour avoir le maximum de chance de les vendre :

Plantes et animaux rares :

Que l'animal, la plante, la situation, l'événement ou encore l'action soit rare et vous augmenterez vos chance de vendre votre photo.

Photos natures véhiculant un message :

Transmettez un message de saison, de fête, ou un concept au travers de votre photo et vous augmenterez les chances de la vendre.

Photos difficiles à capturer :

Les photos sous-marines, aux pôles, dans les déserts, en haut d'une montagne sont difficiles à obtenir, vous augmentez donc vos chances de les vendre.

Osez des plans différents :

Photographiez au grand-angle, avec un drone, faites des photos fish-eye ou encore panoramique, vous vendrez plus.

Comment proposer des photos nature qui ont des chances d'être vendues | Vendre ses photos en ligne

[ARTICLE COMPLÉMENTAIRE]

COMMENT PROPOSER DES PHOTOS NATURE QUI ONT DES CHANCES D'ÊTRE VENDUES

Découvrez les meilleurs conseils et astuces pour soumettre des photos impeccables et vendeuses

Erreur n°2 : avoir un petit portfolio

Si vous connaissez le principe des microstocks, alors vous savez que la taille de votre portfolio est une des clés pour augmenter vos ventes. En effet, puisque la vente de chaque photo rapporte peu en soi, la clé est de jouer sur la quantité : plus le portfolio est grand, plus le nombre de photos vendues augmente ainsi que vos gains.

Ainsi, les contributeurs qui ont du succès sur les microstocks ont parfois des portfolios énormes avec des milliers, des dizaines de milliers voir des centaines de milliers d'images en ligne. Le travail de certains est gigantesque. Mais il ne faut pas oublié qu'un grand portfolio de qualité moyenne vendra moins qu'un plus petit porfolio d'excellente qualité et proposant des photos demandées.

Comment augmenter rapidement la taille de votre portfolio :

Soumettre des photos régulièrement :

Rien de tel que la régularité pour augmenter régulièrement la taille de votre portfolio.

Proposer plusieurs angles de vue :

Sur un même lieu, vous avez la possibilité de prendre plusieurs angles différents, obtenir des émotions variées de vos modèles et cadrer différemment.

Soyez discipliné et fixez-vous des objectifs :

Les photos sous-marines, aux pôles, dans les déserts, en haut d'une montagne sont difficiles à obtenir, vous augmentez donc vos chances de les vendre.

Re-soumetez les photos refusées :

Corrigez le problème de vos photos refusées et soumettez-les pour un deuxième examen.

Erreur n°3 : soumettre des photos de façon irrégulière

Les algorithmes des microstocks aiment la régularité. Ainsi, plus vous soumettez de façon régulière, plus votre portfolio sera mis en avant auprès des clients et acheteurs potentiels.

Tout abandon de poste sera sanctionné par une diminution de vos ventes, c'est la règle du jeu.

Il est donc conseillé de soumettre quelques photos très régulièrement plutôt qu'une grande quantité de photos occasionnellement. Tentez de trouver des moyens de vous discipliner et de rester motivé !

Comment rester motivé pour atteindre ses objectifs de vente de photos | Vendre ses photos en ligne

[ARTICLE COMPLÉMENTAIRE]

COMMENT RESTER MOTIVÉ POUR ATTEINDRE SES OBJECTIFS DE VENTES

Découvrez ce que peut vous apporter le fait de devenir contributeur microstocks

Erreur n°4 : trop retoucher les photos

Certains parmi vous aiment s'amuser en post traitement et retoucher leur photos de façon originale. 

Cependant, il faut savoir que les clients aiment aussi retoucher les photos à leur convenance. En ce sens, il est préférable de retoucher un minimum vos photos pour laisser plus de possibilité à l'acheteur de la modifier pour ses propres besoins.

Ainsi, n'augmentez pas trop la saturation, le contraste, ou les effets trop marqués qui ne laisserait plus de latitude à l'acheteur pour donner un autre effet à  la photo.

Quelles retouches en post-traitement sont recommandées et acceptables :

Tous les défauts de la prise de vue :

Il peut s'agir de la ligne d'horizon, de tâches sur l'objectif, et de tous les défauts de l'histogramme.

Recadrage :

Il est intéressant parfois de recadrer pour dynamiser la photo ou laisser des espaces vides pour du texte.

Les montages divers :

Vous pouvez bien sûr créer des montages spéciaux avec une ou plusieurs photos afin d'obtenir une image unique.

Des effets spéciaux :

Osez parfois donner des effets à vos photos pour obtenir des ambiances spéciales.

Vendre ses photos en ligne | Formation bien débuter sur les microstocks

[FORMATION COMPLÉMENTAIRE]

APPRENEZ À "BIEN DÉBUTER SUR LES MICROSTOCKS"

Découvrez dans cette formation comment avoir toutes les bonnes informations pour bien débuter sur les microstocks, optimiser vos premières ventes et commencer en toute confiance


Erreur n°5 : prêter peu d'attention aux mots-clés

Pour que vos photos puissent atteindre les bons clients potentiels, il vous faut absolument compléter les métadonnées de chaque image de façon parfaite. Sans mots-clés suffisants et judicieux, vos photos auront du mal à trouver leurs clients.

Prenez donc le temps nécessaire pour vous former à fournir les meilleurs mots-clés. Regardez ce que font les autres, prenez le temps d'observer vos photos et d'en tirer la substance sous formes de mots. Il existe aussi outils qui peuvent vous aider à trouver les meilleurs mots-clés.  

Comment optimiser ses mots-clés :

Mettre un maximum de mots-clés :

Même si tout le monde ne s'accorde pas là-dessus, je préconise d'insérer le maximum de mots-clés que le microstocks permet.

Décrire un maximum d'éléments présents :

Insérez beaucoup des éléments présents sur la photo.

Priorisez l'ordre des mots-clés :

Insérez en premiers les mots-clés les plus importants de la photos.

Ajouter les concepts et émotions :

Pensez à décrire aussi les concepts et les émotions véhiculez sur vos photos.


4 outils performants pour trouver les meilleurs mots-clés pour vos photos

[ARTICLE COMPLÉMENTAIRE]

4 OUTILS PERFORMANTS POUR TROUVER LES MEILLEURS MOTS-CLÉS POUR VOS PHOTOS

Découvrez 4 outils performants pour vos mots-clés et augmentez vos ventes

Conclusion

Voilà donc les 5 erreurs les plus courantes que les débutants font lorsqu'ils ne connaissent pas encore suffisamment le fonctionnement des microstocks. J'espère que cet article vous aura donné des pistes pour progresser plus rapidement et accélérer vos ventes et vos gains.

Sentez-vous libre de partager votre point de vue sur cet article et de laisser un commentaire, cela enrichira encore notre réflexion à tous.

Si vous avez apprécie cet article, n'hésitez pas le partager sur les réseaux sociaux, c'est facile, rapide à faire et permet de continuer à faire vivre le blog tout en aidant les personnes intéressées.

Bonne continuation à vous !

Elena Duvernay signature | Vendre ses photos en ligne
  • à pROPOS

  • GUIDES GRATUITS

  • FORMATIONS

  • COACHING

  • CONTACT

Elena Duvernay | Vendre ses photos en ligne

Elena Duvernay

Photographe contributrice microstocks depuis 2010

Photographe autodidacte passionnée par la photo urbaine, de voyage et de nature, je vends mes photos depuis 2010 sur une quinzaine de microstocks et aussi sur d'autres plateformes d'impression à la demande.

Dans ce blog, je mets mon expérience de la vente de photos en ligne au servie de mes lecteurs et les aide à démarrer puis à progresser dans la vente de leurs photos au travers de mes articles et guides gratuits, de mes formations et de coachings personnalisés. 


Votez pour cet article :
[Total: 2 Moyenne: 5]
0 Commentaire

No Comment.

Retour haut de page
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez